Pestacles & Cie

Maison Piarrestea
Quartier Plaza
64640 Hélette
Tel : 05.59.37.79.04

Contact mail

Bibliographie des cabanes

 

Cabane des sons et des mots     Albums associés

 Les mains de papa - Emile Jadoul – Pastel 2012
Les mains de papa se posent d’abord sur le gros ventre de maman où le bébé est bien au chaud. Puis, elles disent bonjour au bébé nouveau-né. Et c’est parti pour un câlin. Les mains de papa font aussi jouer, donnent le bain, chatouillent et rassurent. Toujours là, pour les premiers pas, elles guident. Et puis, quand la marche est plus assurée, les mains de papa s’éloignent. Mais, elles restent bien sûr toujours non loin pour un câlin.
Dans cet album presque sans texte, les mots ne racontent pas mais accompagnent l’image : « Toc toc toc », « Hop hop », « Clip clop », les paroles guident pas à pas.

  Tas de riz, tas de rats - Thierry Dedieu - Seuil Jeunesse 2015 :
Le très jeune enfant  est sensible aux contrastes forts, il voit donc bien le monde en noir et blanc, il aime les livres grands comme lui, il est sensible à la musique des mots. Thierry Dedieu s’est inspiré de ces constatations pour créer la « bibliothèque idéale des bébés ». "Tas de riz tentant tenta tas de rats tentés" donne aux petits le goût du virelangue avec des illustrations simples et expressives.

 Bébés chouettes - Martin Waddell; Patrick Benson – Kaleidoscope 1993
Il était une fois trois bébés chouettes qui vivaient dans un trou de tronc d’arbre avec leur maman chouette. Dès la première double page, chaque bébé chouette a un prénom, une identité, une personnalité. Tout le monde semble en sécurité. Mais dès la page suivante, maman est partie. Ses trois petits s’interrogent, s’inquiètent, réagissent chacun à leur manière  Une phrase revient à plusieurs reprises dans cet album : « Toutes les chouettes réfléchissent beaucoup ». Elle dit aux enfants que les êtres humains, tout comme les chouettes de l’histoire, passent leur temps à se questionner, à faire des suppositions, à craindre le pire… Mais que leur capacité à réfléchir permet aussi de trouver des solutions pour se rassurer. Des émotions à partager mais aussi une belle maitrise de la langue qui introduit pour les très jeunes enfants le passé simple et le subjonctif !!!

 Un peu perdu - Chris Haughton - Thierry Magnier albums Jeunesse 2011
Bébé Chouette dort tranquillement à côté de sa mère dans un nid haut perché quand soudain il bascule hors du nid. Il se retrouve tout en bas, sur le sol, seul et perdu. Mais où est passée sa maman ? Heureusement, un écureuil plein d'entrain (mais pas très malin) se propose de l'aider à la retrouver. Mais des mamans très grandes avec de grands yeux, ça court la forêt en fait...
Un album qui se joue des répétitions et de surprises et qui aborde avec humour et délicatesse l’angoisse majeur des tout-petits !!!!

 Le tout petit fermier - Jean le Roy; Mathieu Maudet - Ecole des Loisirs 2009
Encore des bruits et des sons des animaux de la ferme, mais là il y a des surprises à chaque page, l’animal de la page suivante qui se cache derrière celui de la page en cours et une jolie chute…..

 Je suis un lion - Anthonin Louchard - Seuil Junior 2015
Un canard blanc à la démarche assurée croise sur son chemin un crocodile endormi. Sans hésiter, le petit volatile intime à l'imposant reptile l'ordre de partir. Mais rien ne parvient à le tirer des bras de Morphée, ni les menaces ni les coups de bec. Seul un « coin-coin » sonore et retentissant parvient à réveiller le prédateur qui se lève alors de fort mauvaise humeur. Mais il ne sait pas encore à qui il a affaire. Lorsque l'on se met dans la peau d'un fauve, rien ne peut nous arriver ! C'est l'expérience vécue par le héros de ce récit qui défie un animal bien plus imposant que lui.

 Oulibouniche - Linda Corraza – Editions du Rouergue - 1997
Vertige sonore et jeux de mots proposés ici par Linda Corraza d’abord le lecteur (petit ou grand) ne comprend rien à ce qu’il entend, (lapinicholibounichebaoulibouniche) qu’il éclaircisse la chaine sonore et c’est le rire assuré ! Pour résoudre la question Linda Corraza montre un oiseau à la recherche d’un endroit pour nicher. Sans en avoir l’air, elle initie son lecteur au vocabulaire spatial ; en bas, en haut, à gauche, à droite.

 Il l’a fait ! - Anne Royer et Marianne Barcilon - Editions Lito - 2011
Un petit album carré très sobre, aussi bien dans l’illustration que dans le texte. On suit la prise de risque de Burt avec le sourire aux lèvres. Voici un diptyque elliptique consacré à l’audace, et à ses meilleurs alliés, la chance et les amis, sans oublier la mère de toutes les réussites : l’humour.

Cabane des livres à jouer    Albums associés

 Un livre - Hervé Tullet – Bayard 2010
Prix sorcière 2011 et Prix Andersen en Italie, ce livre est une « trouvaille » qui interpelle petits et grands dans un moment de lecture à partager puisque ce graphisme simple (ronds de couleurs primaires) s’accompagne de consignes à lire dont on découvre le résultat sur la page suivante : les ronds se sont multipliés, ils ont changé de couleur, ils sont tombés au fond de la page … !!!


 Qui quoi qui - Olivier Tallec- Actes Sud Junior 2014
Chaque double page présente une galerie de drôles de personnages et pose une question au lecteur : Qui a joué avec le méchant chat ? Qui est amoureux ? Qui a très très peur ? Qui est déguisé ?À l’enfant d’observer l’image, de la scruter dans les moindres détails, pour deviner qui a fait quoi. Un album ludique pour les tout-petits.


 Un intrus s'est perdu - Britta teckentrup – Autrement 2015
Un cherche-et-trouve malicieux à dévorer des yeux. Quelle chenille ne s’est pas encore transformée en papillon ? Peut-on démasquer le ouistiti casse-cou ? Mais où est donc passé le panda maladroit ? Sur chaque page, il faut chercher et retrouver l’intrus qui s’est perdu
Un livre de cache-cache plein de surprises pour les plus jeunes. Avec son graphisme épuré et ses motifs « papier peint », il réunira les parents et les enfants dans un moment de partage récréatif.

 Double sens - Les animaux - Marutan - Casterman 2016
« Je fais la sieste dans les arbres. Qui suis-je ? J’ai de longues oreilles et de grandes dents. Qui suis-je ? » Dans un sens un koala, dans l’autre sens un lapin. Le principe de cet album apparaît dès la couverture : le lecteur peut tourner et retourner le livre pour découvrir deux images différentes, pourtant complémentaires. Les illustrations cachées se trouvent, s’interprètent et font naître des histoires. Un corps devient une oreille, un œil devient un nez, deux êtres forment des yeux. Les illusions d’optique fonctionnement parfaitement bien et font ainsi naître la surprise et le rire. 

 A la rencontre  - Claudine Morel - Didier jeunesse 2011
Un album sans texte mais c’est au lecteur d'assembler à sa guise les corps des drôles de bestioles créés par Claudine Morel. Il peut ainsi provoquer une rencontre improbable entre une mamie à corps de lézard ou de crapaud et un mouton à corps d'oiseaux ou de cochon,  un chat à corps d'hélices avec un vieux poisson tricoteur, un éléphant en trotinette et  un zèbre au corps un peu trop long... Chaque rencontre se déplie en une grande frise aux dimensions généreuses fourmillant de petits détails à observer.

 Petite main petit pouce - Martine Perrin - Seuil Jeunesse 2012
Petite main petit pouce est un livre cartonné à lire du bout des doigts. En d’autres termes, c’est un livre à vivre car il y a une vraie interaction avec le petit lecteur. Quel délice de s’imaginer les mains boueuses et de faire "Guili Guili" à un chat dessiné ! Les possibilités avec un livre sont multiples : tout est dans la suggestion et l’imagination et Martine Perrin n’a pas son pareil quand il s’agit d’éveiller les sens des petits.


 Les billes font la course - Michaël Leblond et Frédérique Bertrand - Rouergue 2015
En pyjamarama, c’est-à-dire en ombro-cinéma, les billes font vraiment la course !
Michaël Leblond et Frédérique Bertrand associent ici   leurs talents pour donner vie à une banale course de billes. Le mouvement créé par le passage du rhodoïd strié, associé à la rigueur des décors et des personnages, provoque un sentiment de mouvement irrésistible.Le texte imite les commentaires de reporter sportif, fait monter la pression et annonce les temps forts de la course. 
 
 Photos en bazar - Ursus Wehrli et Daniel Spehr - Milan 2013
Monsieur Wehrli, s'amuse à tout ranger : de la barquette de frites dont il aligne les frites par groupes de cinq afin de pouvoir les compter plus facilement à la piscine municipale et ses baigneurs en passant par le plan des transports publics ou le poulailler dans lequel, non content de ranger les œufs des poules en pyramide et de mettre celles-ci dans leur maison en fermant la porte, ira jusqu'à tondre le gazon !
c’est drôle, désarmant et ça correspond bien à la propension des petits à faire des « correspondances »  à classer….


 Animaux - Jérémie Fisher - Les Grandes personnes 2015
Animaux est un livre magique : des formes abstraites sont imprimées sur des feuilles de papier et de plastique transparent, et lorsqu’on tourne les pages, les éléments colorés se combinent pour créer des silhouettes d’animaux. Quelques mots nous guident à travers le livre, on joue à deviner quel animal va nous être révélé, et chacun crée sa propre histoire au fil des pages.

Cabane du cherché-trouvé  Albums associés

 Coucou ! - Jeanne Ashbé – Pastel 1994
Jeanne Ashbé croque avec tendresse les moments précieux de la vie quotidienne des bébés. Ici le jeu de caché-coucou, que les enfants aiment tant, est mis en avant.  « Coucou » fait partie d’une série de six petits livres à regarder, à écouter et à sentir avec le tout-petit... Des livres qui parlent de la vie de tous les jours: les mots qui racontent les émotions partagées, les rires et les larmes... Dans la même série : Bonjour! -Ca va mieux! - On ne peut pas! -Tout barbouillé! - Au revoir

 Regardes bien - Tana Hoban- Kaléïdoscope 2009
Un album de photographie de l’artiste américaine Tana Hoban qui a su élargir nos perceptions et nous démontrer combien notre vie quotidienne est pleine de surprises. Tout d’abord, devinez quel est le détail de l’image aperçue à travers le trou rond, puis tournez la page pour voir si vous avez eu raison. Enfin, replacez l’image dans son contexte d’origine en tournant à nouveau la page. Soudain, l’inconnu est devenu familier et subrepticement, notre regard s’est sensibilisé aux détails qui nous entourent.

 Il a neigé - Steffie Brocoli – Mango jeunesse 2015
Livre accordéon en gaufrage et tons directs. Une invitation à venir découvrir la forêt enneigée et les petits habitants qui la peuplent. Au fil des pages, les animaux ont laissé leurs empreintes dans la neige encore fraîche avant d'aller se réfugier dans leurs abris respectifs. ll a neigé ce matin! est un livre à toucher et à observer, à déplier pour les petits mais aussi pour les grands. Prix du livre jeunesse 2013 (La Nuit du livre).Sans texte.

 Vroum - François Delebecque - Les Grandes personnes  2011
François Delebecque a quitté les animaux de la ferme et les animaux sauvages pour s’intéresser aux moyens de transport en tout genre, contemporains ou plus anciens. Du trotteur à la fusée… il y en a pour tous les goûts, à roues, à voiles et à vapeur : des vélos, des motos, des voitures, des bateaux, des dirigeables, des avions…
Avec le même principe que ses ouvrages précédents, on essaie de deviner de quel engin il s’agit, on soulève le rabat et une Peugeot 203 rutilante apparaît…

 2 Yeux  - Lucie Félix - Les Grandes personnes 2012
Un livre tout en découpes, aux couleurs vives, où l’histoire se met en place comme par magie. À partir de formes géométriques (ronds, carrés, triangles…), des images-signes apparaissent (de la pluie, des feuilles de nénuphar…), puis un récit (un ciel pluvieux, un étang, une petite grenouille…).

 Poils, plumes et mots - Virginia Arrage de Malherbe - Amaterra 2013
Poils, plumes et mots Un jeu de mots et de cache-cache avec les animaux. Il est doux comme un... Derrière un buisson, l'enfant découvre un agneau. Il est connu comme le... Derrière un arbre, l'enfant voit un loup blanc. À la dernière page, l'enfant soulève les plumes du paon et retrouve tous les animaux du livre.
 

Mes animaux - Xavier Deneux – Tourbillon 2015
Parce que les tout-petits perçoivent en premier les formes très contrastées, “Mes animaux” imagier en noir et blanc s’adresse tout particulièrement à eux. Le cochon, la girafe, la grenouille, le chat..., apparaissent, blanc sur fond noir, noir sur fond blanc, avec une petite touche de couleur de temps en temps. Des découpes facilitent la manipulation par les bébés et invitent à deviner ce qui se cache derrière et jouer des différences d’échelle et de taille.. Élégance graphique et séduction des formes douces de l’illustrateur, Xavier Deneux.

Mais il est où ? - Cédric Ramadier et Vincent Bourgeau - L’Ecole des Loisirs 2011
D’abord, le titre intrigue : de qui parle-t-on ? Puis, le lecteur aperçoit la petite porte sur la couverture et l’ouvre : mais il est où, le petit canari que l’on cherche partout ? Sous les feuilles mortes, il y a des champignons, et sous les champignons ?  Une fourmi ! Et ainsi de suite, avec deux doubles rabats à chaque page
pour encore plus d’exploration et de surprises.



 600 pastilles noires - David Carter - Gallimard Jeunesse 2013
600 pastilles noires sont réparties parmi les époustouflantes sculptures de papier qui se déploient lorsque l’on tourne les pages. Une petite phrase d’accroche indique le nombre de pastilles à trouver dans chaque page. noires», un pop-up ludique, une chasse au trésor pour tous les âges !!!!!

 Dans la forêt il y a - Annette Tamarkin - Les Grandes personnes 2013
Dans la forêt, il y a… un écureuil, trois peupliers, un champignon, une jacinthe bleue, un renard, un grand sapin et un hibou. Et sur chaque page, en guise de surprises, des volets à soulever pour découvrir d’autres habitants ou plantes de la forêt… une fleur rouge, un oiseau bleu, un ver de terre, une souris… Pureté des lignes, éclat des couleurs, papiers collés, ce livre d’Annette Tamarkin éveillera la curiosité des tout-petits
.

 

Cabane des contes     Albums associés

 Boucle d'or et les trois ours - Olivier Douzou – Rouergue 2011
Une version symbolisée du conte qui joue entre le signe et le sens.   Qui a déjà vu une boucle d’or, représentée par sa seule boucle… d’or ? Voici un petit rond de couleur doré qui s’aventure dans la forêt. De grands chiffres trois pour les oreilles des ours, des couleurs en pleine page, des représentations imagées : il est certain que cette  version de l’histoire crée la nouveauté. Les illustrations, lisibles selon plusieurs interprétations, étonneront certainement les jeunes lecteurs, tout en inspirant sans cesse l’imagination. Voici un album innovant pour ceux qui souhaitent découvrir ce classique différemment.

 Boucle d'or et les trois ours - Anne Royer et Marianne Barcilon - Editions Lito 2011

 Boucle d'or et les trois ours - Xavier Deneux – Milan 2015

 Bou et les 3 ours - Elsa Valentin et Ilya Green - Atelier du poisson soluble  2008

C’est avec audace et créativité qu’ Elsa Valentin et Ilya Green ont revisité « Boucle d’or et les trois ours » rebaptisé « Bou et les 3 Zours. ». Un texte décalé qui se joue de la langue et s’amuse des sonorités et une illustration japonisante aux couleurs vives qui respecte l’essence même de ce conte si connus des tout-petits. On retiendra avant tout cette langue tout à la fois étrange, familière et farfelue inventée par l’auteure qui joue avec les sons et les sens.

 Boucle d'or et les trois ours - Gerda Muller - L’école des Loisirs 2006

La version classique du conte de boucle d’or avec des illustrations un rien désuète.. pour donner envie aux parents de se souvenir !

 Le vilain petit canard - Hans Christian Andersen et Théo Van Oytema - Circonflexe 2007
C'est l'été la nature revit, un petit canard voit le jour. Il fut couvé longtemps par sa mère. "Enfin, le gros œuf se fendit. ! "Pippip !" dit le petit en culbutant. Il était grand et laid." Le pauvre tout le monde se moque de lui et le rejette car il n'est pas comme tout le monde! Le vilain petit canard est un reflet de la propre vie d'Andersen.
Ses origines sont proches du vilain petit canard, c'est à dire gauche, mal aimé pour devenir à la sortie un auteur adulé et statufié.  Andersen aborde dans ses contes, les grandes questions que se posent les enfants : D'où venons-nous ? Où allons-nous ?


♦ Le vilain petit canard Claude Clément et Eric Battut - Seuil Jeunesse 2012

 Drôle d'oeuf - Emily GravettKaleidoscope 2008

Tous les oiseaux ont pondu un œuf sauf Canard. Il en a trouvé un. Canard est fier de son œuf magnifique, mais les oiseaux ne partagent pas son avis. Ils disent que l’œuf n’est pas joli et ils rient de lui ! Attention ! Rira bien qui rira le dernier !

 Couac - Emilie Vast - Memo 2015
Après avoir brisé la coquille de son oeuf, celui qui n’est pas encore le Vilain petit canard découvre le monde qui l’entoure et le regard des autres. Puisque les canards le rejettent, il part en quête d’une autre terre d’accueil. Sur son chemin, il fera plusieurs rencontres : aigle, manchot, pélican,... jusqu’au jour où il découvrira qui il est vraiment.  Couac est l’adaptation du spectacle éponyme pour les tout petits, créé par Angélique Friant pour la compagnie Succursale 101, et dont Émilie Vast a inventé l’univers graphique.

Cabane des formes et couleurs  Albums associés

 Merci le vent - Edouard Manceau – Milan Jeunesse 2011
Sept morceaux de papier volent au gré du vent, d’où viennent ces petits morceaux de papier ? À qui sont-ils ? Aussitôt une poule les réclame et se forme grâce à eux. Mais bientôt ils deviennent un poisson, puis un escargot en fait sa propriété, avant qu’une grenouille ne cesse de les réclamer… Avec les mêmes formes de départ, Édouard Manceau crée ainsi plusieurs animaux qui défilent de page en page dans un texte en cascade fait de multiples répétitions. . Afin d’inviter les enfants à faire, le vent finit par emporter les morceaux de papier pour les déposer aux pieds du lecteur.
 
 Prendre forme - Cécile Denis - Editions du Rouergue 2009
Du nombril du bébé sorti du ventre de la mère à la bougie du premier anniversaire, il y a tout un monde. Un monde de photographies couleurs qui passe lentement mais sûrement du 0 rond au 1 long, dans un jeu de double-pages qui se correspondent : bulle de savon/bulle de chewing-gum, coquille d'escargot/chat lové, œuf/poire, clocher de l'église/chapeau papier conique… Les associations les plus inattendues se font, évidentes après coup. "Imagier philosophique", comme le dit la quatrième de couverture.

 La roue Louise-Marie Cumont – Memo 2013
Un bras en l’air, la jambe pliée, puis sur le dos et hop ! Sur la tête ! Ce livre nous met sens dessus dessous ! Cousue en tissus jaunes et bleus, La roue propose un éventail de galipettes et contorsions graphiques pour petits et grands. Louise-Marie Cumont est sculpteur et mosaïste. Elle utilise aussi le tissu comme un matériau, comme une palette de couleurs et d’impressions graphiques. Dans ses livres en tissu, elle donne à voir des visages, des expressions, des situations, des rencontres dans un langage universel. Un langage qui se passe de mots, chaque page du livre devenant alors un lieu que chacun raconte.

 Le rond - Lela Mari - L’école des Loisirs 2014
Qu’est-ce qui est rond ? Beaucoup de choses ! Les astres que l’on voit dans le ciel, mais aussi la planète sur laquelle nous vivons. Des choses avec lesquelles on joue, et d’autres qui font peur. Certains aliments que l’on peut manger, et bien sûr l’assiette dans laquelle ils sont servis. Nous sommes entourés de rondelles et de ronds qui font la ronde. Pour mieux nous aider à les repérer, à les nommer, et, pourquoi pas, à les dessiner, cet album nous en donne un aperçu avec quelques exemples clairs et nets.

 Mes couleurs en pop-up - James Diaz - Thomas Jeunesse 2013
James Diaz grand ingénieur papier contemporain livre ici un pop-up simple sur les nuances de couleurs primaires et secondaires. C'est idéal pour montrer aux enfants que par exemple le mélange du bleu et du rouge donne du mauve dans un jeu de 3D où les formes répondent aux couleurs.

 Le livre noir des couleurs Menena Cottin et Rosana Faria - Rue du Monde 2007
C’est un livre atypique, déroutant aussi qu’ont choisi de traduire en français les éditions Rue du Monde. On suit ici les perceptions sur les couleurs de Thomas. Pour le jeune homme, "la couleur verte sent l’herbe fraîchement coupée et elle a la saveur de la glace à la menthe". Ce sont les sensations sur les couleurs que cet enfant ne voit pas, qu'on découvre ici une à une. Le lecteur ne sera donc pas étonné de ne trouver que du noir dans cet ouvrage où les illustrations se découvrent aussi par le toucher. Ces illustrations sérigraphiées apparaissent en relief tandis que le texte pourra aussi se lire en braille. 

 Il était une forme - Anne HemstegeDidier Jeunesse 2011
Une forme, trois propositions d’images… Quatre traits verts sur une page blanche… S’agit-il de douces vagues pour un paquebot en partance, d’une pelouse tendre pour des pins parasols, ou d’un fil à linge pour des chaussettes toutes propres ? Un album poétique et créatif !

 Arti show - Claire Dé - Les Grandes Personnes 2013
Fruits et légumes font leur show ! Clin d’œil à la mode, aux arts du cirque et à la magie, les photographies de Claire Dé déjouent avec malice l’expression de Nature « morte », car fruits et légumes y sont, au contraire, bien vivants ! Les poires , nous présentent un show en noir et blanc, comme un défilé de mode. Les tomates rouges aux allures de nez de clown, excellent dans un numéro de cache-cache fripon où tout est permis pour disparaître.Tous reprennent forme, entiers et parés de couleurs primaires, salués par un arlequin à l’allure d’artichaut. De grands dépliants ponctuent les temps forts de ces shows miniatures, se dépliant dans l’espace comme autant de petites scènes imaginaires.

 Le musée en 10 couleurs - Sophie Curtil - Milan Jeunesse 2006
Dix œuvres d’art issues des collections du Musée national d’art moderne à Paris pour évoquer dix couleurs, du gris ardoise à l’or des dieux égyptiens. Se succèdent ainsi un rhinocéros rouge éclatant (celui de Xavier Veilhan), un arbre grand comme une éponge bleue (une création d’Yves Klein)… et puis aussi une coulée de crème blanche (signée César). Chaque couleur s’étale sur une pleine page contenant en son centre une fenêtre ronde permettant d’apercevoir un petit morceau d’une œuvre que l’on découvre en partie seulement le feuillet suivant, puis entièrement celui d’après.

Cabane des contraires  Albums associés

 Les contraires - Francesco Pitteau et Bernadette Gervais – Seuil Jeunesse
Dans cet imagier des contraires à l'humour ravageur, les multiples visages que peut revêtir l'éléphant. Exemples choisis : gonflé/dégonflé ; soustraction/addition ; froissé/repassé ; allumé/éteint ; bouché/débouché ; frais/pourri et pour finir vivant/mort.

 L'album des contraires - Zazie Sazonoff et Fred Chapotat - Milan 2003
Après L'Alphabet zinzin, déjà publié chez Mila, Zazie Sazonoff nous revient avec un autre album très grand format, un imagier photographique sur les contraires. Elle met en scène des objets grandeur nature, des jouets d'enfants surtout, ou encore des légumes (pomme de terre et haricot vert pour le couple "gros-maigre") et des personnages confectionnés avec du carton et des tissus. Tout ce petit bricolage est photographié par Fred Chapotat, l'un des "Chats pelés".

 Mini Maxi Didier Cornille – Hélium Editions 2009
Didier Cornille signe chez Hélium un petit album où il s'empare de la notion des contraires. L'ouvrage s'ouvre par des notions très simples (loin/près, avant/après, monter/descendre) pour se poursuivre par d'autres couples contraires plus inattendus comme à quatre pattes/ assis,voleur/banquier, uni/à rayures. L'auteur a choisi le principe de l'imagier pour aborder ces notions. A travers une approche épurée et minimaliste, il propose aux lecteurs d'établir des liens entre des notions contraires désarçonnantes et de s'amuser avec des glissements de sens, les double-sens ou encore avec des éléments visuels. Avec un graphisme simple et efficace, des pliages dans certaines pages, voici un imagier empli d'inventivité et de surprises pour les  enfants et les plus grands.

 Debout couché - Cédric Ramadier; Vincent Bourgeau - L’école des Loisirs 2011
Sur la première double page, Gilbert est debout mais… attention ! Il suffit de déplier le rabat pour découvrir que, bing !, l’arbre est sur son chemin et Gilbert se retrouve… couché. Alexandre le grand requin blanc croit avoir trouvé son déjeuner mais… le poulpe réagit et voilà qu’Alexandre est désormais un grand requin noir. C’est ensuite au tour de Cécile, qui se croit au sec mais n’a pas vu la flaque, ou bien Cédric qui croit être en haut mais se retrouve vite en bas.  A chaque revirement de situation, un son différent illustre la mésaventure, de quoi jouer avec des onomatopées et s’amuser des gags visuels.   

 Contraires Agence Biophoto - La Martinière Jeunesse 2013
Cet imagier photo tout carton se découpe en 20 doubles pages.
Sur chaque double page, les contraires apparaissent en regard, accompagnés chacun d’un cartouche où figure le thème d’opposition et le nom de l’animal qui l’illustre :un éventail de contraires qui laisse deviner toutes les nuances de la nature. Chaque photo a été choisie à la fois pour son intérêt graphique, affectif et informatif, tout en privilégiant la diversité.

 Plus ou moins - Tomoko Ohmura - L’école des Loisirs 2013
Album cartonné, facilement maniable avec des petits doigts qui  recense différentes notions basiques : grand/petit ; propre/sale ; près/loin ; large/étroit… L'illustration du concept est originale ; elle s'apparente au « flip book » version nourrisson, puisqu'il s'agit d'observer différents personnages ou animaux reproduits sept fois. Selon les thèmes représentés, ils grimacent, rient ou grelottent, bougent ou restent statiques.

 Bonjour au revoir Delphine Chedru - Albin Michel 2014
Delphine Chedru tente de renouveler le genre à l’aide d’un dispositif ingénieux de filtre optique. Un cadre bicolore, moitié rouge, moitié bleu fait apparaitre alternativement un objet, une situation à travers la fenêtre bleue ou son contraire à travers la rouge. Lorsqu’on ouvre les pages, on voit un dessin trouble dans des teintes pastel oranger ou vert pâle. A gauche, en grosses lettres scripte bâton, deux mots, dans les mêmes teintes. Vue de près le dessin superpose des formes indistinctes : par exemple, une fillette sur un vélo est recouverte d’une fillette sur une luge. La lunette bleue découvre le paysage de neige, la rouge fait apparaître les fleurs, les feuilles sur les arbres et une grenouille… 
    
 Mon hippopotame - Janik CoatAutrement Jeunesse 2010
Un album  tout-carton géant qui invite à découvrir les mots et à connaître les contraires. Janik Coat joue sur l’échelle, le point de vue, les couleurs et exploite les différentes formes et représentations de l’hippopotame. L’hippopotame devient à lui seul un véritable dictionnaire graphique. Un  travail d’illustration, tout en finesse et simplicité.

 Le livre des contraires - Laura Vaccaro Seeger - Kaléïdoscope 2009
Pourquoi ne doit-on pas se fier aux apparences ?
Parce qu’elles peuvent cacher une réalité tout autre, parfois même diamétralement opposée, nous prouve Laura Vaccaro Seeger dans cet album éminemment ludique.
Et la journée ensoleillée devient nuit étoilée, l’ordinaire extraordinaire, le simple compliqué, par la grâce d’un subtil jeu de découpages…